Les 5 Meilleures Etiqueteuses Thermiques Couleur Et Monochromes Pour Tous Travaux D’étiquetage

Dans les secteurs commerciaux et industriels, il est toujours nécessaire d’avoir une étiqueteuse à disposition. Pour avoir des résultats d’impression plus professionnels toutefois, il est préférable de s’orienter vers la meilleure étiqueteuse thermique. Ce type de gadget est bien plus performant et permet aux professionnels d’exécuter leurs tâches plus rapidement.

Pour éviter de se tromper d’achat, comme il existe différents types d’étiqueteuses, il faut s’enquérir au préalable de certains critères de choix. Pour optimiser encore plus son choix, il convient aussi de réaliser le comparatif des modèles disponibles sur le marché. Connaitre ces différentes possibilités vous permettra de faire le meilleur choix et d’ajuster vos besoins en fonction de votre budget.

Dans ce billet, vous trouverez tout ce dont vous devez savoir sur les étiqueteuses thermiques. Alors, bonne lecture!




Les meilleures étiqueteuses thermiques

Quelle est la meilleure étiqueteuse thermique?

L’impression par transfert thermique est très appréciée des industriels. Le procédé est simple, rapide et efficace. Une imprimante d’étiquettes qui utilise un ruban de transfert thermique est apte à marquer les codes-barres, et à offrir de bonnes résolutions d’images. Bien entendu, elle peut aussi imprimer les textes divers. Elle se démarque notamment par la qualité des impressions fournies.

Dans le commerce, l’appareil est proposé sous différentes configurations et formats. Si certains modèles s’apprêtent à un utilisateur en constant mouvement, d’autres conviennent à ceux qui restent assis. Il est également possible de trouver des modèles polyvalents, des modèles plus compacts, et d’autres qui confèrent encore plus de rapidité.

Faire le bon choix en termes d’étiqueteuse repose de ce fait sur la connaissance de chacun de ces modèles. Ainsi, que l’équipement vous soit familier ou non, il se peut que vous trouviez le modèle parfait dans la sélection qui va suivre.

#1 Imprimante à reçu en version USB C31CD52002 TM T20II Epson

L’imprimante à reçu Epson dispose de deux connectiques USB 2.3 et 2.0 type B. Elle possède également une interface Ethernet. Sa vitesse de fonctionnement st de 300mm par seconde. Le rendu des impressions en gris est bien meilleur avec cet équipement quand il s’agit d’une reproduction de logo ou d’images graphiques. En outre, l’appareil pèse à peine 1.70g.

L’équipement est conseillé aux professionnels. Il peut servir autant dans un salon de coiffure que dans une épicerie.

Ce modèle est avantagé par son rapport qualité-prix et par sa facilité de manipulation.

#2 Imprimante d'étiquettes professionnelle à fonction plug and play QL-700 Brother

Cette imprimante peut imprimer 93 étiquettes à la minute. Sa résolution d’image est de 300 x 600dpi. Son packaging inclut un rouleau DK de 100 étiquettes, un rouleau DX de 6mm, un adaptateur de câble USB et bien entendu l’équipement. La dimension de l’étiqueteuse est de 26.3 x 18.3 x 23.4cm et elle pèse 2kg.

Son achat vous est conseillé si vous êtes à la recherche d’une machine apte à imprimer des étiquettes de taille moyenne (62mm) ou de grand format (1m).

Ce modèle est notamment avantagé par sa polyvalence.

#3 Imprimante mobile et sans fil avec impression thermique Star Micronics

Cette étiqueteuse de prix est proposée avec des connectiques: USB, et Bluetooth. D’ailleurs, elle est livrée avec ses câbles USB. Étant non filaire, elle possède également un système d’alimentation par batterie li-ion. La résolution des impressions dont elle offre est de 203 x 203dpi. La hauteur de la machine est de 44mm et sa largeur est de 83mm.

Quel que soit votre secteur d’activité, ce modèle pourra vous convenir, car il est compatible avec différents systèmes d’exploitation.

Cet instrument est apprécié par sa légèreté et par sa vitesse de 35mm/sec.

#4 Imprimante de 203 dpi avec câble d'alimentation ZEBRA ZB7 - DESKTOPS

Zebra GX420d rev2 possède les langages de programmation EPL et ZPL standard. Elle s’alimente au courant du secteur. Son câble USB est inclus dans sa boite. La vitesse de production d’étiquettes de cet équipement est de 104mm par minute. En outre, il dispose d’une grande variété d’options de connectivité.

L’achat de cette étiqueteuse peut convenir à tous les secteurs professionnels.

Ce modèle est avantagé par ses nombreuses possibilités de connectivité. Cette option est appréciée, car elle permet aux utilisateurs du même local d’accéder au même outil en tout temps.

#5 Étiqueteuse de bureau avec clavier Qwerty LabelManager Dymo

L’étiqueteuse électronique Dymo dispose d’un clavier QWERTY. Elle possède un écran LCD. Son type de bande magnétique est D1 et elle est apte à prendre en charge une étiquette de 1.2cm au maximum. Ce modèle n’est pas connectable à un PC. Il ne dispose pas non plus de connectique réseau.

Cet équipement est conseillé aux professionnels qui préfèrent créer des étiquettes personnalisées à travers un seul et même dispositif.

Le modèle est avantagé par sa bonne qualité de conception. Il est aussi apprécié pour son packaging qui inclut deux rubans.




Qu’est-ce qu’une imprimante pour étiquette?

étiqueteuse-thermiqueL’étiqueteuse est tout simplement un instrument qui sert à imprimer des étiquettes. On s’en sert pour imprimer les prix, les codes-barres, les logos, quelques informations sur le produit mis en vente et bien entendu les tickets de caisse. Certains modèles d’imprimantes à étiquettes peuvent même faire des transferts sur des papiers films ou sur du plastique.

Certains modèles opèrent à partir d’un PC tandis que d’autres intègrent toutes les fonctionnalités nécessaires pour être totalement autonomes. Ces derniers sont appelés « Label Marker » en anglais ce qui signifie imprimeur de marque en français.

De toutes les technologies utilisées pour réaliser l’impression des étiquettes, les dispositifs à transfert thermique restent les plus en vogue. D’ailleurs, ces derniers se déclinent sous deux variantes : les appareils pour l’impression thermique directe et ceux pour le transfert thermique sur étiquettes.

Les appareils de transfert thermique direct sont utilisés pour marquer directement l’article ou le produit en vente. Ils servent à imprimer des codes-barres, des textes ou des motifs sur le produit. Le résultat des impressions est assez fascinant bien que les graphiques ou motifs ne tiennent pas toujours. Ces appareils ne nécessitent pas d’investissement en consommables et sont peu chers.

Quant aux imprimantes à transfert thermique destinées à la production d’étiquettes, elles ne peuvent fonctionner sans rouleau. Le prix du consommable s’ajoute donc au coût d’utilisation. Ces imprimantes sont toutefois les seules qui soient recommandées pour faire des étiquetages.

A qui l’appareil est-il destiné?

Pour mettre plus d’ordre dans un entrepôt, une petite entreprise, un bureau, un supermarché, etc., les gestionnaires de stock, d’archivage, etc. utilisent une étiqueteuse. Il est en effet plus facile de gérer les produits stockés et démarchés lorsqu’ils sont marqués. Les étiqueteuses peuvent même être utiles à la maison quand on décide de faire les grands rangements de saison.

Découper en plusieurs sections un papier A4 où sont inscrits des adresses ou des intitulés de dossier, pour ensuite coller chaque bout de papier sur les supports qui s’y confère est chronophage. Pourtant, à un moment ou à un autre, les bureaucrates n’ont le choix que de s’adonner à cette activité. Pour faciliter les choses, ils peuvent simplement utiliser une étiqueteuse.

En somme, les étiqueteuses sont des appareils qui servent à bien des finalités. Quel que soit votre secteur d’activité, et qui que vous soyez, si vous avez besoin d’archiver, de classifier, de mieux ranger, etc. procurez-vous d’une étiqueteuse. Surtout, investissez dans les étiqueteuses autocollantes pour faciliter la pose de vos étiquettes d’archivage et de classification.

Les différents types d’étiqueteuses

Pour que vous puissiez faire l’achat adéquat, renseignez-vous sur les différents types d’imprimantes d’étiquettes qui existent sur le marché. D’ailleurs, vous y découvrirez une grande palette de modèles et de configurations. Voici un résumé de ce que vous devriez trouver :

Imprimante d’étiquette de bureau

Compact et silencieux, ce type d’imprimante pour labels est conseillé aux bureaucrates. L’instrument peut imprimer des étiquettes de 10cm de large pour la plupart des modèles. Il coûte relativement cher mais est durable et offre un rendu professionnel.

Imprimante d’étiquette commerciale

Il s’agit d’une imprimante de grande dimension, qui peut prendre en charge les papiers de 20cm de large. Une telle imprimante conviendra aux commerciaux qui réalisent des impressions massives à finalité publicitaire.

Étiqueteuse industrielle

L’étiqueteuse industrielle est utilisée pour imprimer les mêmes labels en grande quantité. Elle est conseillée aux industriels. Comme elle est vouée à produire une centaine d’étiquettes par jour, la machine profite d’une grande durabilité.

Étiqueteuse portable

Ces imprimantes portables sont des variantes des modèles de bureau. Elles permettent aux responsables des rayons ou des stocks de réaliser leurs tâches d’étiquetage d’une manière plus ergonomique.

Étiqueteuse personnelle

Une étiqueteuse personnelle servira à un seul utilisateur. Elle est compacte, légère et pas chère. On s’en sert pour étiqueter des objets personnels. Attention, la machine ne doit pas être sur sollicitée. Une utilisation abusive risque en effet d’endommager l’instrument précocement.




Les avantages de cet appareil

On utilise les machines à étiquettes pour différentes finalités, bien qu’elles soient notamment sollicitées dans le secteur commercial. Chaque fabricant dote son étiqueteuse d’une configuration et de paramètres particuliers. C’est pour cette raison que l’on fait face aux différences de prix et de gammes. Quoi qu’il en soit, ces machines sont utilitaires et pratiques.

Voici entre autres les avantages capitaux qu’elles confèrent aux utilisateurs :

Il est plus économique de réaliser chez soi ses propres étiquettes au lieu de confier la tâche à un professionnel

Vous ferez incontestablement plus d’économie si vous réalisez vous-même vos étiquettes pour vos propres produits de vente. Ne gaspillez pas vos fonds de commerce avec un prestataire. Investissez plutôt dans une imprimante d’étiquettes qui puisse satisfaire vos demandes d’étiquetages et n’achetez plus que les consommables.

Les étiqueteuses confèrent la facilité d’utilisation

Quel que soit le modèle concerné, les étiqueteuses sont des machines faciles à manipuler. Les versions portatives comme les versions les plus massives fonctionnent relativement de la même manière. Il vous suffit de faire entrer les données à imprimer et d’actionner par la suite le bouton pour faire les impressions. Oui, ces machines confèrent réellement la facilité d’utilisation.

Il est possible de trouver un modèle polyvalent

Imaginons que vous tenez un business qui vous oblige à réaliser des impressions sous différents formats, et ce, pour différents supports. Tout ce dont il vous faut dans ce cas de figure est d’une étiqueteuse polyvalente. En effet, l’évolution de la technologie a voulu que les modèles d’étiqueteuses polyvalentes fassent leur entrée dans le monde des affaires.

On peut imprimer du papier, des emballages en plastique, des CD et bien d’autres supports sur ces machines. Selon les modèles, elles peuvent également prendre en charge des supports de différentes tailles.

Ces appareils offrent une opportunité d’économies aux petites entreprises

Gérer un fonds de commerce n’est pas toujours facile. Pour une petite entreprise qui veut optimiser ses frais et épargner son fonds de commerce, investir dans une imprimante de labels est une bonne idée. Nul besoin de souscrire aux services d’un prestataire. Tant que vous pouvez réaliser certaines tâches par vos propres moyens, épargnez le budget de votre petite entreprise.

Certains modèles sont dotés de clavier

Ceux qui recherchent la facilité de prise en main devraient s’orienter vers les modèles d’étiqueteuses à clavier. Ces types de machines avantageront également les gestionnaires de stock qui ont besoin d’un instrument fonctionnel sans appairage informatique.

Les 5 questions à se poser avant l’achat d’une imprimante à étiquettes

Avant de vous acheter une imprimante d’étiquette en rouleau, posez-vous les bonnes questions. La machine va vous servir pendant un bon bout de temps ; il y va donc d’un investissement à prendre au sérieux. Par conséquent, il ne faut pas uniquement se fier ni à la marque, ni au prix, ni à la réputation. Vous devez définir ce dont vous avez réellement besoin.

Les 5 questions suivantes pourraient vous guider dans cette quête :

Quel est le format de vos étiquettes?

Le format de vos étiquettes dépend du type de produit que vous mettez en vente ou du type de tâche que vous comptez réaliser. Si vous produisez des articles ayant la taille d’une petite boite d’allumettes par exemple, vous n’auriez pas besoin d’une machine qui produira des étiquettes de la taille d’un brick de jus d’un litre.

Votre achat doit donc se faire en fonction des dimensions de vos étiquettes. Si vous produisez des articles de différentes dimensions, vous pouvez investira dans les étiqueteuses thermiques polyvalentes.

Vos produits de vente suivent-ils les normes FDA?

Si les produits que vous mettez en vente suivent les normes FDA (Food and Drug Administration) vous devez produire des étiquettes parfaitement lisibles. Autrement, les consommateurs s’abstiendront d’acheter vos produits. Pensez donc à prendre un modèle qui soit apte à reproduire la bonne couleur d’étiquette et qui soit également capable d’imprimer des lettres bien régulières.

Dans le cas où vous comptez vous procurez de l’un de ces modèles d’étiqueteuses automatiques, assurez-vous de sélectionner celui qui disposera du meilleur coupe-ruban. Quand on se lance dans la vente de produits FDA, on est bien obligé d’afficher des étiquettes soignées. Autrement, les longues heures investies dans l’élaboration des plans marketing ne serviront à rien.

Le visuel compte énormément pour les prospects. Offrez-vous donc une machine qui puisse assurer la bonne réalisation de ce critère.

Avez-vous besoin d’imprimer des codes-barres?

Les codes-barres indiquent automatiquement le prix et les références d’un produit. Il est de ce fait nécessaire de les inclure sur certaines étiquettes. Les possibilités de scannage des codes-barres vont dépendre de la taille de ces derniers. Si votre étiqueteuse offre une résolution de 200dpi par exemple, vos codes-barres risquent de se retrouver surpixélisés.

Toutefois, vous pouvez toujours utiliser une machine à résolution de 200dpi si vous comptez afficher de grands codes-barres. Sachez cependant que la taille de ces codes doit suivre une certaine norme. Leur disposition sur l’emballage de votre produit doit également être harmonieuse. Donc, ne forcez pas les choses si les résultats risquent de compromettre la mise en vente de vos produits.

Bien que ces étiqueteuses qui offrent une résolution de 200dpi soient peu onéreuses, il est préférable de s’abstenir de leur achat dans certains cas. Pour la réalisation des étiquettes de petite taille, l’utilisation d’une imprimante qui offre une résolution de 600dpi est en effet recommandée.

Avez-vous besoin d’imprimer des images?

Pour produire des étiquettes illustrées, il est préférable d’investir dans une machine qui soit capable d’offrir une haute résolution d’image. Pour les images en noir et blanc, une étiqueteuse de 203dpi peut suffire. Par contre, les images colorées ne seront mieux reproduites qu’avec une imprimante ayant une résolution de 600dpi.

Où entreposez-vous vos stocks?

Vous devez nécessairement acheter une étiqueteuse disposée à prendre en charge les types de rouleaux d’étiquettes que vous utilisez. Comme vous devez déjà le savoir, vos rouleaux d’étiquettes disposent des normes de durabilité requises par leur environnement de stockage.

Les étiquettes des denrées qui se conservent en milieu frigorifié et celles des produits souvent exposés aux rayons UV ne disposent pas de la même texture. Les fabricants produisent ces différentes sortes de rouleaux d’étiquettes en adéquation à leur milieu de stockage.

Par conséquent, l’imprimeur doit aussi s’inquiéter de la qualité de son encre ainsi que de la résolution de ses impressions. Il doit prendre une étiqueteuse thermique apte à reproduire des images et des textes résistants.

Il faut toujours penser à la bonne présentation de ses produits si l’on veut réaliser les meilleures ventes. Faire l’acquisition d’une étiqueteuse efficace, professionnelle et surtout adéquate aux demandes marketing est donc nécessaire.